Passer au contenu principal
rechercher

samedi 9 juillet 2022

L'Association canadienne des libertés civiles est honorée de participer à ce rassemblement avec vous tous.

Le 24 juin, la Cour suprême des États-Unis a porté un coup dévastateur à la justice reproductive et aux droits de l'homme, et a douloureusement rappelé que les droits de personne ne sont pas protégés.

L'ACLC se joint à vous aujourd'hui dans la tristesse, la force et la détermination à se battre. Nous nous joignons à vous en solidarité avec toutes les femmes, filles, personnes queer et trans aux États-Unis - en particulier celles qui sont racialisées et marginalisées - qui font face à de graves dangers pour leur liberté, leur santé et leur sécurité. Nous nous joignons à vous en solidarité avec les personnes queer et trans dont la sécurité physique et les droits légaux sont en danger ; et avec les femmes, les filles, les personnes queer et trans au Nouveau-Brunswick dont le droit d'accès à l'avortement a été restreint depuis trop longtemps.

L'ACLC est ici inspirée par les nombreuses femmes, filles, queer, trans et autres personnes qui se sont battues pour la justice reproductive et l'égalité au Canada. Cela inclut l'héroïque Dr Henry Morgentaler dont l'expérience personnelle en tant que survivant de l'Holocauste l'a amené à pratiquer des avortements pour éviter de terribles préjudices aux femmes, et l'a amené à consacrer sa vie à lutter pour la dépénalisation et l'accès à l'avortement en tant que droit nécessaire et humain. .

L'Association canadienne des libertés civiles s'est toujours battue pour le droit à l'avortement, l'accès à l'avortement et le droit de choisir. En janvier 2021, nous avons porté ce combat devant les tribunaux contre le gouvernement du Nouveau-Brunswick. Notre cas conteste le règlement 84-20 qui crée une barrière discriminatoire et inconstitutionnelle à l'accès à l'avortement. Ce règlement exclut de la couverture des soins de santé tous les avortements non pratiqués dans trois hôpitaux agréés (dans deux villes) de la province.

L'ACLC se battra aussi longtemps qu'il le faudra pour se débarrasser de cette barrière à l'avortement et à la liberté reproductive.

Nous saluons votre activisme et faisons écho à vos messages à ce gouvernement : les droits reproductifs sont des droits humains ! Les obstacles à l'accès à l'avortement ne peuvent subsister ! Abroger le règlement !

À propos de l'Association canadienne des libertés civiles

L’ACLC est un organisme indépendant à but non lucratif qui compte des partisans dans tout le pays. Fondée en 1964, c’est un organisme de défense des droits de la personne qui opère à l’échelle du pays pour défendre les droits, la dignité, la sécurité et la liberté de toute la population du Canada.

Pour les médias

Pour d'autres commentaires, veuillez nous contacter à media@ccla.org.

Pour les mises à jour en direct

Veuillez continuer à vous référer à cette page et à nos plateformes de médias sociaux. On est dessus InstagramFacebook, et Twitter.

Fermer le menu
fr_CAFrançais du Canada