Passer au contenu principal
rechercher

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

DÉCISION APPEL DE LA LOI 21 DU CNMC ET DE L'ACLC

MONTRÉAL – Le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC) et l'Association canadienne des libertés civiles (ACLC) annoncent notre intention d'en appeler de la décision de la Cour supérieure du Québec concernant le projet de loi 21 devant la Cour d'appel du Québec.

« Cela fait près de deux ans de citoyenneté de seconde classe pour les Québécois qui portent des symboles religieux comme le hijab, la kippa ou le turban. Nous avons promis que nous n'arrêterions pas de nous battre jusqu'à ce que la citoyenneté de seconde classe prenne fin pour tous les Québécois. a déclaré Yusuf Faqiri, directeur des Affaires québécoises du CNMC.

Le juge Marc-André Blanchard a reconnu qu'il y a des problèmes fondamentaux avec le projet de loi 21. Les histoires de la façon dont de vraies personnes continuent d'être blessées par le projet de loi 21 sont claires dans cette décision. Les préjudices causés par le projet de loi 21 ont des conséquences concrètes.

« Le gouvernement veut nous faire croire que la décision de la cour divise les Québécois. En effet, la loi connue sous le nom de Loi 21 est elle-même source de division, de discrimination et de préjudice pour la société québécoise. Les Québécois méritent le choix et la liberté de l'oppression gouvernementale – et c'est pourquoi nous continuerons de lutter contre le projet de loi 21. » a déclaré Noa Mendelsohn Aviv, directrice du programme d'égalité de l'ACLC.

Cette CNMC est une organisation indépendante, non partisane et à but non lucratif qui est une voix de premier plan pour l'engagement civique et la promotion des droits de l'homme. 

Cette CCLA est une organisation indépendante à but non lucratif avec des partisans de partout au pays. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation nationale de défense des droits de la personne engagée à défendre les droits, la dignité, la sécurité et les libertés de toutes les personnes au Canada.

Costume La version française.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le CNMC et l'ACLC portent en appel la décision relative à la Loi 21

MONTRÉAL – Le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC) et l'Association canadienne des libertés civiles (ACLC) annoncent leur intention de porter en appel la décision de la Cour supérieure du Québec concernant la Loi 21 (Loi sur la laïcité de l'État) devant la Cour d'appel du Québec.

« Cela fait presque deux ans que les Québécois qui portent des symboles religieux comme le voile, la kippa ou le turban sont considérés comme des citoyens de seconde zone. Nous avons promis que nous n'arrêterons pas de nous battre jusqu'à ce que la citoyenneté de seconde classe cesse pour tous les Québécois. » a déclaré Yusuf Faqiri, directeur des affaires québécoises du CNMC.

Le juge Marc-André Blanchard a reconnu que la loi 21 comporte des problèmes fondamentaux. Les histoires de personnes réelles qui continuent d'être lésées par cette loi sont claires dans cette décision. Les préjudices subis par la Loi 21 ont des conséquences dans la vie réelle.

« Le gouvernement veut nous faire croire que la décision de la Cour supérieure divise le Québec. C'est plutôt la loi sur l'État en soi qui est à l'origine de cette division et des conséquences fâcheuses et pour la société québécoise. Les Québécoises et les Québécois doivent être libres de l'oppression de la part de leur gouvernement et c'est pour cela que nous continuerons de lutter contre cette loi. » a déclaré Noa Mendelsohn Aviv, directrice du programme d'égalité de l'ACLC.

À propos :
Le CNMC est un organisme indépendant, non partisan et sans but lucratif qui est une voix du premier plan pour l'engagement civique et la promotion des droits de la personne.
 
L'ACLC est un organisme indépendant à but non lucratif qui compte des sympathisant.es dans tout le pays. Fondé en 1964, c'est un organisme qui œuvre à l'échelle du Canada à la protection des droits et des libertés civiles de toute sa population.

À propos de l'Association canadienne des libertés civiles

L'ACLC est une organisation indépendante à but non lucratif avec des partisans de partout au pays. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation nationale de défense des droits de la personne engagée à défendre les droits, la dignité, la sécurité et les libertés de toutes les personnes au Canada.

Pour les médias

Pour d'autres commentaires, veuillez nous contacter à media@ccla.org.

Pour les mises à jour en direct

Veuillez continuer à vous référer à cette page et à nos plateformes de médias sociaux. On est dessus InstagramFacebook, et Twitter.

Fermer le menu
fr_CAFrançais du Canada