Passer au contenu principal
rechercher

L'ACLC est d'avis que la Charte des droits et libertés oblige le gouvernement à mettre en quarantaine uniquement lorsque cela est explicitement prescrit par la loi, ce qui devrait être interprété de manière restrictive, bien que moins strictement interprétée dans les circonstances liées à la détention en vertu du droit criminel.

En outre, les agents publics doivent veiller à ce que les personnes mises en quarantaine aient des conditions de vie adéquates et le droit effectif à un conseil.

En savoir plus sur la loi sur la quarantaine ici.

À propos de l'Association canadienne des libertés civiles

L'ACLC est une organisation indépendante à but non lucratif avec des partisans de partout au pays. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation nationale de défense des droits de la personne engagée à défendre les droits, la dignité, la sécurité et les libertés de toutes les personnes au Canada.

Pour les médias

Pour d'autres commentaires, veuillez nous contacter à media@ccla.org.

Pour les mises à jour en direct

Veuillez continuer à vous référer à cette page et à nos plateformes de médias sociaux. On est dessus InstagramFacebook, et Twitter.

Fermer le menu
fr_CAFrançais du Canada