Passer au contenu principal
rechercher

L'Association canadienne des libertés civiles a obtenu la permission d'intervenir dans une affaire devant la Cour supérieure de l'Ontario qui conteste restrictions importantes qui ont été imposées à la publicité ou à l'expression électorale de tiers. Vous vous souviendrez peut-être que ces changements ont déjà été combattus, avec succès, avec l'implication de l'ACLC. À la suite de ce défi, le la loi a été déclarée inconstitutionnelle et jugé sans force ni effet. En réponse, le gouvernement de l'Ontario a décidé d'adopter une nouvelle loi et invoquer la « clause nonobstant ». Cette clause, que l'on trouve à l'art. 33 de la Charte canadienne des droits et libertés, permet au gouvernement d'adopter certaines lois même si elles portent atteinte aux droits protégés par la Charte. La clause ne s'applique pas à l'article 3 de la Charte, qui prévoit le droit de voter et de se présenter aux élections aux niveaux fédéral et provincial.

La nouvelle loi a été contestée une fois de plus par un certain nombre de groupes de travailleurs qui soutiennent que les restrictions sur la publicité des tiers portent atteinte aux droits fondamentaux à la participation politique garantis par l'article 3. Par conséquent, la clause nonobstant est inopérante dans ces circonstances. L'ACLC a demandé et obtenu la permission d'intervenir dans cette affaire. Nous soutiendrons qu'en accordant aux législatures le droit de déroger à certains droits garantis par la Charte, la clause nonobstant les tient également démocratiquement responsables de le faire. Il ne peut pas être utilisé pour isoler le gouvernement d'un examen lorsqu'il essaie de changer les règles du jeu électoral d'une manière qui pourrait rendre la reddition de comptes plus difficile à établir. L'argument de l'ACLC sur la requête en intervention est ici. Nous déposerons un mémoire dans les semaines à venir et vous tiendrons au courant de l'évolution de l'affaire.

À propos de l'Association canadienne des libertés civiles

L'ACLC est une organisation indépendante à but non lucratif avec des partisans de partout au pays. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation nationale de défense des droits de la personne engagée à défendre les droits, la dignité, la sécurité et les libertés de toutes les personnes au Canada.

Pour les médias

Pour d'autres commentaires, veuillez nous contacter à media@ccla.org.

Pour les mises à jour en direct

Veuillez continuer à vous référer à cette page et à nos plateformes de médias sociaux. On est dessus InstagramFacebook, et Twitter.

Fermer le menu
fr_CAFrançais du Canada