Passer au contenu principal
rechercher

Le 17 novembre, l'ACLC s'est jointe à des dizaines d'autres organisations pour exhorter le gouvernement fédéral à réorganiser la façon dont le Canada traite les anciens casiers judiciaires. La Fresh Start Coalition demande au gouvernement fédéral de mettre en œuvre un «régime épuisé», qui scellerait automatiquement le casier judiciaire d'une personne si elle a purgé sa peine avec succès et a vécu dans la communauté sans autre condamnation pénale. La coalition compte des membres diversifiés d'organisations de santé mentale, d'organisations de lutte contre la violence à l'égard des femmes, de défenseurs de la pauvreté, d'organisations dirigées par des Autochtones et des Noirs, et plus encore.

Pour les personnes qui ont été prises dans le système de justice pénale, trouver un emploi stable est un élément essentiel pour reconstruire leur vie et aider à prévenir d'autres contacts avec le système judiciaire. La présence d'un casier judiciaire empêche les gens d'obtenir un emploi et la stabilité qui l'accompagne. La loi canadienne permet actuellement aux gens de demander une suspension de casier, pour alléger le fardeau d'un ancien casier judiciaire—mais le système, tel qu'il est, est brisé. Il est lent, difficile à naviguer et coûteux. Les personnes ayant de vieux casiers judiciaires sont trop souvent confrontées à des obstacles inutiles et contre-productifs à la réinsertion.

Le gouvernement canadien sait qu'un changement est nécessaire. En 2016, il a commencé à promettre de réformer le régime obscur de suspension du casier judiciaire du Canada. Plus de cinq ans plus tard, les Canadiens attendent toujours le changement et les personnes vulnérables continuent de souffrir.

Revoir la façon dont le Canada traite les anciens casiers judiciaires augmenterait considérablement les chances des individus d'accéder à l'emploi, transformerait la vie des gens, augmenterait la sécurité de la communauté et réduirait la discrimination systémique. La liste complète des organisations de soutien à ce jour est ci-dessous.

Lire le communiqué de presse

Lire le communiqué en anglais

Visitez le site Web de la coalition, www.freshstartcoalition.ca

Les groupes qui se joignent à l'appel aujourd'hui comprennent :

  • Alliance pour des communautés plus saines
  • Services juridiques autochtones
  • Ligne d'assistance pour les femmes agressées (AWHL)
  • Clinique commémorative Barbra Schlifer
  • Maison Bethesda
  • Réseau d'action de la communauté noire Peel
  • Centre d'action juridique des Noirs
  • Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique
  • Association canadienne des avocats noirs
  • Associations canadiennes des sociétés Elizabeth Fry
  • Association canadienne des libertés civiles
  • Conseil canadien des femmes musulmanes
  • Association canadienne pour la santé mentale National
  • Association canadienne pour la santé mentale Ontario
  • Association canadienne du droit pénitentiaire
  • Amnistie sur le cannabis
  • Le Centre de toxicomanie et de santé mentale
  • Association des avocats criminels
  • La Société Elizabeth Fry du Cap-Breton
  • Société Elizabeth Fry de Kamloops
  • Société Elizabeth Fry de la Nouvelle-Écosse continentale
  • Société Elizabeth Fry du Nouveau-Brunswick
  • Société Elizabeth Fry de Terre-Neuve-et-Labrador
  • Société Elizabeth Fry du Nord de l'Alberta
  • Société Elizabeth Fry du Nord-Est de l'Ontario
  • Société Elizabeth Fry de la Saskatchewan
  • Elizabeth Fry Toronto
  • Groupe des femmes d'Elliot Lake inc.
  • Conseil d'autonomisation
  • Clinique juridique communautaire de Halton
  • Programme de justice en santé
  • Clinique juridique VIH et sida Ontario
  • Réseau d'aide juridique VIH
  • Espoir 24/7
  • Refuge pour femmes Huron
  • Inasmuch House & Women's Services, Mission Services of Hamilton
  • Association du barreau autochtone
  • Société John Howard du Canada
  • Société John Howard du Nouveau-Brunswick
  • Société John Howard de l'Ontario
  • Société John Howard de la Saskatchewan
  • Clinique juridique Kinna-aweya
  • Maison d'intervalle du comté de Lanark
  • Chez Luc
  • Mères offrant un soutien mutuel (MAMANS)
  • Services d'agression sexuelle de Muskoka Parry Sound
  • Services juridiques de quartier
  • Réseau des femmes handicapées (NOW)
  • Clinique juridique communautaire de Niagara
  • Alliance ontarienne pour mettre fin à l'itinérance
  • Association ontarienne des maisons d'intervalle et de transition (OAITH)
  • Coalition ontarienne des centres d'aide aux victimes de viol
  • Coalition d'Ottawa pour mettre fin à la violence faite aux femmes (OCTEVAW)
  • PASAN
  • Alliance de Peel pour mettre fin à l'itinérance
  • Services juridiques aux détenus
  • Droit pro bono Saskatchewan
  • Clinique juridique de la prison de Queen's
  • Services de conseil en résolution
  • Échange d'apprentissage de Saint John
  • La Coalition de l'économie sociale par l'inclusion sociale (SETSI)
  • Le refuge pour femmes et enfants (Barrie)
  • Société du pavillon de ressourcement Thunder Woman
  • Timmins et la région Femmes en crise
  • Projet sur les droits des prisonniers de Toronto
  • Services aux victimes de la région de Durham
  • Refuge pour femmes Canada
  • Y des femmes de Cambridge

Veuillez lire la déclaration de la conférence de presse ici.

Lire la déclaration faite pendant la conférence presse ici.

À propos de l'Association canadienne des libertés civiles

L'ACLC est une organisation indépendante à but non lucratif avec des partisans de partout au pays. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation nationale de défense des droits de la personne engagée à défendre les droits, la dignité, la sécurité et les libertés de toutes les personnes au Canada.

Pour les médias

Pour d'autres commentaires, veuillez nous contacter à media@ccla.org.

Pour les mises à jour en direct

Veuillez continuer à vous référer à cette page et à nos plateformes de médias sociaux. On est dessus InstagramFacebook, et Twitter.

Fermer le menu
fr_CAFrançais du Canada