Passer au contenu principal
rechercher

David Milgaard a passé 23 ans en prison pour un meurtre qu'il n'a pas commis. Thomas Sophonow a été jugé à trois reprises avant d'être condamné à tort et a passé les quatre années suivantes en prison. Ce ne sont que deux des dizaines de personnes que notre système judiciaire a officiellement reconnues comme ayant été injustement condamnées et emprisonnées. Ces cas ne sont que la pointe de l'iceberg et, contrairement à d'autres pays, le Canada ne dispose pas d'un mécanisme solide et indépendant établi pour examiner et aider à corriger les condamnations injustifiées.

Cela doit changer. Les défenseurs de la communauté et les acteurs du système judiciaire ont réclamé une commission indépendante pour examiner les cas possibles de condamnations injustifiées et aider à prévenir les erreurs judiciaires flagrantes.

À la fin du mois dernier, l'ACLC a envoyé des soumissions enregistrant notre ferme soutien à une commission d'examen des affaires pénales solide et indépendante. Nous nous sommes concentrés sur des recommandations structurelles qui garantiraient qu'une commission soit indépendante, efficace et qu'elle s'efforce de remédier à la discrimination systémique qui est intégrée à chaque étape du système de justice pénale.

Vous pouvez lire nos soumissions complètes ici.

À propos de l'Association canadienne des libertés civiles

L'ACLC est une organisation indépendante à but non lucratif avec des partisans de partout au pays. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation nationale de défense des droits de la personne engagée à défendre les droits, la dignité, la sécurité et les libertés de toutes les personnes au Canada.

Pour les médias

Pour d'autres commentaires, veuillez nous contacter à media@ccla.org.

Pour les mises à jour en direct

Veuillez continuer à vous référer à cette page et à nos plateformes de médias sociaux. On est dessus InstagramFacebook, et Twitter.

Fermer le menu
fr_CAFrançais du Canada