notre mission et notre vision

Dessin sans titre (21)

notre mission

LA CCLA EST UNE ORGANISATION DE DÉFENSE DES DROITS DE L'HOMME dévouée à la lutte pour LES DROITS, LA DIGNITÉ, LA SÉCURITÉ ET LES LIBERTÉS DE TOUS LES HABITANTS DU CANADA.

L'ACLC se bat pour les libertés civiles, les droits de l'Homme et les libertés démocratiques de toutes les personnes, à travers le Canada. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation non gouvernementale, nationale, indépendante, qui travaille dans les tribunaux, devant les comités législatifs, dans les salles de classe et dans la rue, pour protéger la dignité et les droits des personnes au Canada.

notre vision

NOUS PENSONS QUE TOUT LE MONDE DOIT ÊTRE TRAITÉ ÉQUITABLEMENT ET QUE LE SYSTÈME JURIDIQUE DOIT FONCTIONNER POUR LES GENS ET NON CONTRE EUX.

L'ACLC croit que chaque personne au Canada devrait avoir droit aux droits fondamentaux, aux libertés, à la dignité et au respect. Nous avons une longue histoire de défense des Canadiens et nous croyons qu'il est impératif de prendre position contre l'injustice et l'oppression. Nous travaillons localement en partenariat avec des avocats pro-bono pour lutter activement contre les lois injustes afin de garantir que notre système juridique fonctionne pour le peuple et non contre lui.

Dessin sans titre (22)

nos valeurs

NOUS EXISTONS POUR AIDER LES GENS.

Depuis plus de 50 ans, l'ACLC est l'organisation nationale des libertés civiles du Canada. En collaboration avec des avocats bénévoles dévoués à travers tout le pays, l'ACLC est intervenue dans les tribunaux à tous les niveaux, s'est fait entendre dans la presse et les médias audiovisuels et a défendu de manière stratégique et efficace les droits et libertés de toutes les personnes au Canada. L'ACLC a été au premier plan de tous les débats de pointe sur les libertés civiles depuis sa fondation en 1964. L'ACLC a été un leader dans la protection des droits, et a gagné le respect général pour sa position de principe sur des questions telles que la sécurité nationale, la censure, la peine capitale, et la responsabilité de la police et de l'État.
 

NOUS EXISTONS POUR COMBATTRE L'INJUSTICE.

L'ACLC se bat pour les libertés civiles, les droits de l'homme et les libertés démocratiques de tous les habitants du Canada. Fondée en 1964, l'ACLC est une organisation non gouvernementale nationale indépendante qui travaille dans les tribunaux, devant les comités législatifs, dans les salles de classe et dans la rue, pour protéger les droits et libertés chers aux Canadiens et ancrés dans nos libertés civiles. L'ACLC a été un leader dans la protection des droits, et a gagné le respect général pour sa position de principe sur des questions telles que la sécurité nationale, la censure, la peine capitale, et la responsabilité de la police et de l'État.

NOUS EXISTONS POUR AMÉLIORER LE CANADA DE DEMAIN.

Chaque année, nos enseignants et nos juristes touchent plus de 10 000 élèves du primaire et du secondaire, provenant d'un large éventail d'établissements d'enseignement publics, privés et séparés. En 2019, nous avons touché plus de 12 000 enfants au Canada. Grâce à divers projets, dont beaucoup sont financés par la subvention Catalyseur de la Fondation du droit de l'Ontario (LFO), nous organisons des ateliers, des séminaires et des séances en classe gratuits dans les écoles, les établissements d'enseignement et les facultés d'éducation, afin de sensibiliser les citoyens à leurs droits et libertés.

comment nous travaillons

L'ACLC a développé un modèle unique de plaidoyer qui soutient cinq activités principales : le suivi, les litiges, la recherche, l'éducation du public, et l'engagement et la mobilisation civiques. Actuellement, le travail de l'ACLC se concentre sur les domaines thématiques suivants : Libertés fondamentales, justice pénale, égalité et vie privée. Ces axes définis et une présence historique au sein des différents niveaux de juridiction nous permettent d'avoir le plus grand impact possible.

L'ACLC milite de cinq manières principales :

devant la justice

L'ACLC est intervenue et a agi dans des centaines d'affaires judiciaires depuis plus de cinquante ans, dont de nombreuses affaires majeures entendues par la Cour suprême du Canada. Dans chacune de ses interventions, l'ACLC présente aux tribunaux une perspective unique, sous l'angle des libertés civiles, et leur fournit les informations nécessaires pour apprécier et prendre en compte les valeurs démocratiques fondamentales. Au fil des ans, l'ACLC a développé une expertise inégalée sur les questions des libertés civiles, et occupe une place unique pour mener des interventions à fort impact dans les affaires judiciaires. Pour mener à bien ces actions légales de grande envergure à tous les niveaux de juridiction canadiens, l'ACLC crée et maintient des partenariats avec les meilleurs cabinets d'avocats du Canada. Dans certains cas, L'ACLC a aussi initié des procès sur des questions que des particuliers pourraient trouver difficiles à porter devant les tribunaux.

Engagement et mobilisation civiques

A l'ACLC, nous pensons que la démocratie dépend d'une population active et vigilante, dotée de pensée critique, et qui accueille le débat d'idées. L'ACLC contribue régulièrement à la presse écrite et audiovisuelle sur les questions des libertés civiles. Nous soumettons souvent des questions critiques de libertés civiles aux des commissions parlementaires, lors d'audiences législatives et de conseils municipaux, et nous sommes intervenus lors d'enquêtes publiques. Nous avons également développé un portail web, appelé TalkRights, afin de fournir au grand public des informations accessibles sur les droits.

Suivi

Le personnel de l'ACLC suit les affaires juridiques à tous les niveaux des tribunaux du Canada, ainsi que la législation provinciale, territoriale et fédérale, ce qui constitue le fondement de notre engagement stratégique en matière de litiges et de recherche. Nous travaillons avec des cabinets et des cliniques juridiques, des étudiants en droit bénévoles en relation avec Pro Bono Students Canada, et nous maintenons un programme actif d'enquêtes publiques qui nous permet d'entendre les préoccupations soulevées par des individus et des groupes et de rester "à l'écoute du terrain".

Recherche

L'ACLC a formé plusieurs partenariats clés qui lui permettent de mener ses recherches de façon approfondie. Elle bénéficie de la contribution de plusieurs cabinets d'avocats et de nombreux universitaires qui siègent à divers titres comme membres du groupe consultatif ou du conseil d'administration de l'ACLC. Les questions portées à l'attention de l'Association par le réseau de veille sont estimées et évaluées par le biais de processus de recherche. Cette veille en continu, effectuée par le personnel juridique et le personnel des programmes, étudiants et bénévoles, rend possibles toutes nos stratégies de défense.

Éducation publique

L'ACLC est fière d'offrir une programmation publique visant à informer tous les Canadiens sur leurs droits et libertés. Chaque année, nous touchons plus de 11 000 étudiants, du niveau élémentaire au niveau supérieur, dans des établissements d'enseignement publics, privés et séparés. Généreusement financés par des dons privés et une subvention de la Law Foundation of Ontario (LFO), nos programmes "Civil Liberties in the Classroom" et "Teaching Civil Liberties" proposent des ateliers, des séminaires et des séances en classe aux écoles, conseils scolaires, facultés d'éducation, groupes communautaires et organismes à but non lucratif.

En outre, l'ACLC propose des ressources pédagogiques et des ateliers, disponibles à l'adresse www.ccla.org/education, incluant :

  • Des plans de cours d'études sociales pour les écoles primaires et secondaires
  • Des concours pour étudiants
  • Une bibliographie sur les libertés civiles
  • Des textes et articles d'opinion
  • Documents de discussion
  • "Ce n'est pas juste !", une série de vidéos d'animation pour les enfants de 7 à 11 ans. À regarder sur http://thatsnotfair.ca/episodes.
  • Le guide des protecteurs de la vie privée des pairs, financé par le Programme de subventions de contributions 2016-17, Bureau du commissaire à la protection de la vie privée, disponible sur https://pppp.ccla.org.