Dans les médias

Grève étudiante: perturbations au centre-ville de Montréal

La Presse – 11 avril 2012

Des leaders étudiants, dont les deux porte-parole de la CLASSE, devaient prendre la parole à l’Université Concordia ce matin pour dénoncer l’attitude de l’établissement vis-à-vis de la grève.

Une conférence préparatoire a aussi lieu à la cour municipale de Montréal en ce qui a trait aux contraventions distribuées le 15 mars dernier à l’occasion de la manifestation contre la brutalité policière.

L’Association canadienne des libertés civiles et le comité juridique de la CLASSE entendent y assister, car, selon eux, les mêmes contraventions sont données lors des actions du mouvement étudiant.

« Le droit de manifester paisiblement doit être protégé par tous les acteurs publics. Il existe une obligation positive de protéger et de faciliter l’exercice de ce droit », a affirmé Nathalie Des Rosiers, au nom de l’Association canadienne des libertés civiles.